Aller au contenu principal

Nous avons hâte de vous accueillir en toute sécurité! Pour planifier votre voyage, consultez cette page et contactez directement chaque entreprise pour vérifier ses offres, ses horaires et ses règles concernant la COVID-19.

Si vous n’avez jamais exploré le Nord-Est du Nouveau-Brunswick, ou si vous n’y êtes pas retourné depuis un moment et souhaitez redécouvrir cette région, il n’y a pas meilleur moment. La mer, le sable et l’atmosphère de la Péninsule acadienne sauront vous enchanter.

Je reviens tout juste d’un séjour de quatre journées rempli à craquer d’aventures maritimes, de remarquable gastronomie, de culture acadienne et de la fameuse joie de vivre des gens de ce coin de pays.

Ma bonne amie et moi avons entrepris une visite éclair de Neguac à Caraquet pour profiter au maximum de cette belle région. En suivant notre itinéraire de quatre jours, vous verrez une bonne partie de la Péninsule acadienne.

Jour 1

Nous avons amorcé notre périple à Neguac en prenant un dîner pour emporter Chez Raymond avant de nous diriger vers le parc de l’Île-aux-Foins pour faire un pique-nique sur la plage. L’Île-aux-Foins est un sanctuaire abritant plus de 250 espèces d’oiseaux locaux et migrateurs. Pour en avoir plein la vue, rendez-vous au sommet de la tour d’observation. On trouve également sur cet îlot un quai flottant, des sentiers pédestres, un phare pittoresque, une plage, un terrain de jeux, un vestiaire et des toilettes.

Hay Island Lighthouse from afar, Neguac
Le phare de l’Île-aux-Foins vu de loin, à Neguac

Nous nous sommes ensuite dirigées vers la plage de Val-Comeau pour marcher en cherchant de petits trésors marins sur la grève.

À Tracadie-Sheila, nous avons visité le Musée historique de Tracadie, qui nous a ouvert les yeux sur le passé marqué par le lazaret et sur les débuts des soins de santé francophones dans les provinces maritimes.

Ensuite, nous avons fait un saut à notre chalet de Villégiature Deux Rivières avant de nous rendre à la microbrasserie des Brasseux d’la Côte. Nous avons tout simplement adoré la Classic Rosé primée ainsi que la Radler, avec son arôme de pamplemousse.

Notre succulent souper au Couvent Cuisine de saison a parfaitement bouclé notre première journée. Chaque service était un pur délice, tout comme nos cocktails signature « La Religieuse ».

Jour 2

Nous avons mis le cap sur Deux Îles, Mille Trésors. La journée a commencé à Lamèque par un déjeuner sur la charmante terrasse au thème des tropiques du Café Aloha, qui comprend même deux balançoires pour adultes.

Le Parc écologique de la Péninsule acadienne était notre premier arrêt touristique de la journée. Nous sommes montées au sommet de la tour d’observation et avons ensuite exploré le littoral et la forêt sur la passerelle, la promenade et les sentiers boisés. Vous ne voudrez pas manquer votre visite de ce parc écologique pour y découvrir les diverses espèces d’oiseaux, la flore et la faune dans leur écosystème naturel. Assurez-vous de vous armer de beaucoup d’eau, d’écran solaire et de chasse-moustique.

L’église Sainte-Cécile de Petite-Rivière-de-l’Île a été pour nous une belle surprise. Cette « église bonbon », comme la surnomment ses paroissiens, est un véritable chef-d’œuvre d’art populaire; il faut la voir pour y croire. Un conseil : appelez d’avance pour fixer une visite.

Sainte-Cécile Church, Petite-Rivière-de-l’Île, Lamèque Island
Église Sainte-Cécile, Petite-Rivière-de-l’Île, Lamèque

Faites-vous plaisir et allez manger à la Terrasse à Steve. Ce restaurant situé sur l’île Miscou est très occupé, et à juste titre : les fruits de mer sont si frais qu’ils sortent pratiquement du bateau de pêche, dont vous pouvez regarder les allées et venues de votre table à côté de la marina. Les guedilles et les brochettes de homard sont tout à fait sublimes. Rassasiées de notre repas, nous avons poursuivi notre chemin vers les plages, les tourbières et le phare de l’île Miscou. Nous y sommes même retournées en soirée pour y admirer le coucher du soleil en compagnie d’une famille de renards qui batifolaient sur les dunes.

De retour à Shippagan, nous avons visité l’impressionnant Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick, une expérience amusante, éducative et interactive pour tous les âges.

Graceful sea anemones at the New Brunswick Aquarium and Marine Centre in Shippagan
Délicates anémones de mer à l’Aquarium et Centre marin du Nouveau-Brunswick

Les Chalets de la plage de Bas-Caraquet nous ont accueillies pour les deux nuits suivantes. Nous nous y sommes installées pour un moment de détente, puis nous sommes sorties prendre un verre et créer notre propre assiette de charcuteries au HUB de Cielo.

Vous y trouverez une excellente sélection de produits locaux, notamment des fromages spécialisés des Blancs d’Arcadie. On pouvait même apercevoir les sites de camping de luxe de Cielo au loin.

Jour 3

La journée a commencé à Caraquet par un décadent pain au chocolat et un café spécialisé au Grain de Folie, où le propriétaire-barista peut dessiner votre portrait sur votre café au lait.

En sortant du café, les kiosques artisanaux et comptoirs de nourriture du marché régional de Caraquet ont attiré notre attention. Nous nous sommes ensuite dirigées vers le quai des artistes pour faire un peu de lèche-vitrine.

Après une petite visite à la Coop, nous sommes retournées à notre chalet pour manger avant de poursuivre notre aventure à Petit-Paquetville, où nous avons profité d’une visite guidée gratuite et d’une dégustation à la Distillerie Fils du Roy.

En soirée, nous nous sommes régalées d’un repas de dégustation cinq services avec accords mets-vin à Origines Cuisine Maritime pour ensuite admirer le coucher du soleil près du Rocher de Pokeshaw.

Jour 4

Nous avons commencé la journée du bon pied en savourant de délicieux croissants aux fraises accompagnés d’un café au lait au Café Maris Stella. Le déjeuner a été suivi d’une visite au Village historique acadien de Bertrand. Nous vous recommandons de prévoir 3 à 4 heures pour explorer le village, car chaque villageois vous racontera une histoire fascinante, vous donnant ainsi un aperçu de la vie acadienne aux 18e, 19e et 20e siècles.

Avant notre départ, nous nous sommes arrêtées une dernière fois pour contempler les spectaculaires falaises de Grande-Anse et le Rocher de Pokeshaw. À partir du belvédère, nous avons remarqué de nombreuses personnes en train de profiter de la plage de Pokeshaw, mais notre séjour tirait malheureusement à sa fin et nous entendions au loin l’appel du retour à la réalité. Ce sera pour une prochaine fois, car il n’y a aucun doute que ce petit voyage n’était que le début d’une histoire d’amour avec la Péninsule acadienne, qui a encore beaucoup d’autres trésors à nous faire découvrir.