Aller au contenu principal

COVID-19 (coronavirus) : Nos entreprises touristiques sont ravies d’accueillir en toute sécurité les gens du Nouveau-Brunswick, et ont pris des précautions pour assurer leur protection. Consultez les avis de Santé publique et apportez votre masque partout où vous allez.

Une vague d’immigration déterminante

Après la révolution américaine, un important groupe d’Américains désireux de demeurer sujets de la Couronne britannique ont quitté les États-Unis pour s’installer au Canada, qui à l’époque était encore régi par l’Empire britannique. Les membres de ce mouvement, appelés les Loyalistes, ont émigré par milliers au Canada, donnant lieu à une forte croissance démographique qui a eu une importante influence politique et culturelle sur la société canadienne. 

En l’espace de deux ans, soit entre 1783 et 1785, la population du territoire du Nouveau-Brunswick a quadruplé à la suite de l’arrivée d’environ 15 000 Loyalistes. Plusieurs se sont installés à l’embouchure de la rivière Saint-Jean, surpassant rapidement les quelque 400 civils et militaires qui habitaient déjà dans la région. Ils ont fondé la ville de Saint John, connue comme étant le « berceau des Loyalistes ».

Pour en apprendre plus sur l’histoire des Loyalistes, visitez la Maison loyaliste à Saint John, la Maison Tilley à Gagetown et les habitations de colons loyalistes au village historique de Kings Landing.