Aller au contenu principal

Les coups de cœur des randonneurs James et Vicki Donald, de Hiking NB

Les chutes et les cascades attirent les gens depuis des millénaires. Franchissant les obstacles et caprices du relief, creusant parfois même le roc, elles révèlent la réelle force de la nature. Leur présence crée un environnement accueillant pour la faune, et aussi pour les baigneurs. Il suffit de s’asseoir près d’une chute et d’offrir son visage à la bruine rafraîchissante en écoutant le son de l’eau déferlante pour que la magie des lieux se manifeste.

Le Nouveau-Brunswick compte de formidables cascades et chutes d’eau, la plupart faciles d’accès. Voici notre palmarès de 15 belles cascades à visiter dans la province. Nous espérons que vous les aimerez autant que nous.

1. CHUTES PABINEAU

Pabineau Falls
Chutes Pabineau, près de Bathurst

Les chutes Pabineau marquent un point de la rivière Nepisiguit où l’eau doit se frayer un chemin dans un étroit passage rocheux. La puissance du courant a creusé des ouvertures et arrondi la surface des rochers entourant la chute. Une de ces cavités est même assez grande pour qu’une personne s’y glisse. Les immenses rochers plats offrent de bons points de vue sur le spectacle, mais attention – la baignade est déconseillée dans cette rivière au courant impétueux.

Pour se rendre aux chutes en voiture, passez par la Première Nation Pabineau, au sud de Bathurst, et continuez le long de la rivière jusqu’à l’aire de stationnement près des chutes. Si vous êtes amateur de longue randonnée, la section de 20 km du Sentier Nepisiguit Mi’gmaq, sur la rive opposée, représente un bon défi pour les aventuriers.

Pour en savoir plus, consulter la page du Sentier Nepisiguit Mi’gmaq.

2. CHUTE FALL BROOK

Falls Brooks
Chute Fall Brook, près de Boiestown

Du haut de ses 33 mètres, la chute Fall Brook est parmi les plus grandes du Nouveau-Brunswick. Celle de la gorge Walton Glen (dont nous parlerons tantôt) est plus haute, mais le cours d’eau qui l’alimente s’assèche pendant les mois d’été. La chute Mary Pitcher, dans la forêt au sud de Sussex, a une hauteur comparable mais coule en plusieurs paliers, alors que l’eau du ruisseau Fall Brook se jette en chute libre d’un seul coup jusqu’en bas de la falaise. Le bassin au pied de la chute est un excellent endroit pour nager. Se laisser flotter sur le dos en regardant l’eau tomber d’aussi haut est une expérience incomparable.

Pour s’y rendre, il faut marcher le long d’un chemin d’accès qui descend vers la rivière, puis suivre un court sentier de difficulté moyenne qui remonte le long du ruisseau, jusqu’à la chute. Un droit d’accès doit être payé à la guérite en chemin. 

Pour en savoir plus, consulter la page de la chute Fall Brook sur le site de Hiking NB (en anglais).

3. CHUTE WALTON GLEN

Walton Glen
Chute de la gorge Walton Glen, au sud de Sussex

Cette chute de 42 m coule sur un des versants de la gorge Walton Glen (surnommée « le grand canyon du Nouveau-Brunswick), une profonde vallée creusée parmi la dense forêt côtière par un cours d’eau rejoignant la rivière Little Salmon, qui elle se jette dans la baie de Fundy.

Il existe deux façons d’admirer la chute Walton Glen, et nous les recommandons toutes les deux si vous en avez le temps et l’énergie. Le premier point de vue est un belvédère facilement accessible par un sentier de 1 km dont le point de départ se trouve au stationnement P15 de la promenade du sentier Fundy. L’autre façon de voir la chute est d’entreprendre la descente jusqu’au fond de la gorge en empruntant un sentier secondaire à partir du sentier du belvédère. Ce sentier se trouve à l’extérieur des limites du parc et n’est pas entretenu par ce dernier; la prudence est de mise à cause de la difficulté, du dénivelé et du terrain accidenté. Vous verrez une autre belle cascade avant d’arriver tout au fond, puis une spectaculaire section appelée Eye of the Needle (le chas de l’aiguille), un rétrécissement de la gorge en un passage de 2 m de largeur bordé de parois de 61 m de hauteur. Un spectacle saisissant.

Pour en savoir plus, consulter les pages du sentier du belvédère de la gorge Walton Glen et du sentier de la gorge Walton Glen sur le site de Hiking NB (en anglais).

4. CHUTES THIRD VAULT

Third Vault
Chutes Third Vault, parc national Fundy

Le parc national Fundy peut se vanter d’avoir certaines des chutes les plus impressionnantes de la province. La plus haute d’entre elles est la chute Third Vault, avec son dénivelé de 16 mètres. La chute se divise en deux, un jet d’eau descendant en ligne droite et l’autre qui s’écoule en diagonale, ce qui lui donne un aspect tout à fait original. Le ruisseau bouillonne ensuite dans une vallée profonde et rocheuse pour se jeter dans un autre cours d’eau. Il y a une abondance de rochers à explorer au pied de la chute dans cette vallée ombragée et toujours fraîche, même l’été.

Le sentier d’accès est sur terrain plat jusqu’à ce que l’on descende vers la vallée menant aux chutes. 

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier de la chute Third Vault sur le site de Hiking NB (en anglais).

5. CHUTE HAYS 

Hays Falls
Chute Hays, près de Woodstock

La chute Hays se fait entendre avant d’être vue. En descendant dans la vallée, vous en apercevrez d’abord la partie supérieure entre les arbres puis, au détour d’un escarpement, la monumentale chute de 20 mètres (une des plus hautes de la province) se dévoile dans toute sa splendeur. La coulée d’eau se brise en plusieurs cascades distinctes sur les saillies de la paroi rocheuse avant de plonger dans un bassin peu profond.

La chute Hays est l’une des plus faciles d’accès. Le sentier monte graduellement dans un boisé agréable sur une distance de 2 km avant de descendre jusqu’au cours d’eau. 

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier malécite sur le site de Hiking NB (en anglais). 

6. CHUTES DICKSON

Dickson Falls
Chutes Dickson, parc national Fundy

Si vous avez déjà vu des photos du parc national Fundy, il y a de fortes chances que les chutes Dickson en faisaient partie. L’accès à ces chutes est entièrement aménagé. Vous empruntez d’abord un long escalier jusqu’au fond de la vallée, puis un trottoir de bois qui chemine sur le lit vert et luxuriant du ravin et monte peu à peu en traversant le cours d’eau à quelques reprises. Vous entendrez bientôt le bruit des cascades et sentirez l’humidité d’une bruine toute fine sur vos joues. Le trottoir se termine à la plate-forme d’observation aménagée au pied de la chute principale. L’eau limpide coule parmi les roches couvertes de mousse verdoyante, puis fait une pause dans une petite cuvette naturelle avant de poursuivre sa course en se divisant en cascades dans la vallée. Profitez du point de vue rapproché des chutes avant de reprendre le chemin du retour.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier des chutes Dickson sur le site de Hiking NB (en anglais).

7. CHUTE SHEEPHOUSE

Sheephouse Falls
Chute Sheephouse, près de Miramichi

Cette chute fait partie de mes souvenirs d’enfance dans la vallée de la rivière Miramichi. Mon père y amenait la famille pour pique-niquer. C’est une chute extraordinaire en plein cœur de la forêt au nord-ouest de la ville de Miramichi, au bout d’une route de gravier de 17 km suivie d’une courte marche pour accéder à la chute. 

Une fois dans le sentier, vous verrez un pont qui enjambe les petites cascades du ruisseau Lamb. Traverser ce pont mène à une plate-forme d’observation qui domine la vallée. Si continuez sans traverser le pont, vous arriverez bientôt au belvédère au-dessus de la chute Sheephouse. Quelques pas plus loin, un long escalier abrupt mais neuf permet de se rendre au pied de la chute. Un grand bassin d’environ un mètre de profondeur entouré d’une plage de galets offre une belle piscine naturelle pour se baigner. La chute s’écoule par-dessus un escarpement creux, formant un rideau d’eau derrière lequel on peut s’aventurer (prenez garde aux roches mouillées et glissantes).

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier de la chute Sheephouse sur le site de Hiking NB (en anglais).

8. CHUTE DRY BROOK

Dry Brook Falls
Chute Dry Brook, parc provincial Mont-Carleton

Si vous avez déjà exploré le parc provincial Mont-Carleton, vous connaissez probablement la chute Williams. Mais une autre perle se cache plus loin dans la forêt, sur le sentier Dry Brook, accessible à partir du lac Bathurst. À mesure que vous progressez dans le sentier, la vallée se rétrécit. Plusieurs superbes chutes vous feront de l’œil en cours de route. Prenez le temps de les admirer, mais poursuivez votre chemin, car tout au bout de la vallée, vous trouverez la plus grande chute du groupe. Elle se déverse à partir du haut un peu comme une glissade d’eau, avant de s’élancer dans un plongeon tête première jusque dans le bassin, tout au fond. Profitez de cette pause rafraîchissante avant d’escalader la falaise à côté de la chute et de poursuivre votre randonnée jusqu’au sentier menant au sommet du mont Carleton.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier Dry Brook sur le site de Hiking NB (en anglais).

9. CHUTES TETAGOUCHE

Tetagouche Falls
Chutes Tetagouche, près de Bathurst

En observant le paysage à partir du belvédère, vous remarquerez, juste au-dessus des chutes, un gros tuyau rouillé qui s’enfonce dans la falaise près de la berge. Un barrage se trouvait là autrefois. Descendez tout en bas au pied des chutes au bord de la rivière pour voir les chutes d’un autre angle. Sur la gauche, vous verrez une ancienne turbine, autre témoin de l’époque du barrage. Les plus agiles pourront grimper jusqu’au rocher plat au-delà de la turbine pour profiter d’une autre belle vue des chutes. Si le cœur vous en dit, traversez le lit de la rivière à pied, mais assurez-vous d’être chaussé, car les cailloux de l’autre côté sont pointus et tranchants (je parle par expérience).

Les possibilités d’exploration, un espace de toute beauté pour la baignade, l’intérêt historique du site et leur accessibilité à partir de Bathurst font des chutes Tetagouche un lieu unique à découvrir.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier des chutes Tetagouche sur le site de Hiking NB (en anglais).

10. CHUTES FULLER

Fuller Falls
Chutes Fuller, promenade du sentier Fundy

La chute Fuller effectue un intéressant trajet en zigzag, avec l’eau qui frappe les rochers pour repartir dans l’autre direction. Cette chute hors du commun est probablement l’un des sites les plus visités de la promenade du sentier Fundy. Le belvédère surplombant les chutes est facile d’accès. Pour pousser l’excursion plus loin, rendez-vous jusqu’à la deuxième chute Fuller, en aval, à pied jusqu’à la plage Melvin puis en gardant la gauche et en suivant le cours d’eau jusqu’aux chutes. Celles-ci sont entourées de roches percées de trous formés par des milliers d’années d’érosion.

Pour en savoir plus, consulter la page des chutes Fuller sur le site de la promenade du sentier Fundy.

11. CHUTES WALLACE (QUIDDY)

Wallace Falls
Chutes Wallace (Quiddy), sud de Sussex

Les chutes Wallace (aussi appelées Quiddy) se cachent dans les profondeurs de la forêt environ 30 km au sud de Sussex (dont 9 km sur un chemin de gravier, mais la route en vaut la peine). La randonnée se déroule sur une partie relativement bien préservée du sentier Catamount, qui reliait autrefois les falaises de Sussex et le sentier pédestre du littoral de la baie de Fundy.

Peu de temps après le début de la marche, on quitte la piste principale pour prendre un sentier à gauche et descendre jusqu’au fond de la vallée en empruntant (avec précaution) un escalier dont la fragilité trahit l’âge. Une fois arrivé en bas, vous entendrez les chutes, puis vous les verrez de mieux en mieux à mesure que vous marcherez le long de la rivière Quiddy, qui se rétrécit puis fait un plongeon de 7 mètres dans un bassin d’eau limpide bordé de cailloux. L’endroit est parfait pour se baigner.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier des chutes Wallace sur le site de Hiking NB (en anglais).

12. CHUTE WELSFORD

Welsford Falls
Chute Welsford

Le principal attrait de cette chute est le gracieux rideau d’eau formé par le courant qui s’élargit en franchissant le rebord rocheux. Comme la plupart des cascades et des cours d’eau, la chute Welsford change d’apparence au gré des saisons. Le printemps, la chute devient un torrent qui dissimule entièrement la paroi rocheuse. L’été, elle se divise en plusieurs filets d’eau délicats coulant çà et là sur le mur de roche. L’hiver, l’humidité couvre la végétation environnante d’un manteau de glace qui transforme la vallée en décor féerique.

La chute se trouve à seulement 400 m de la route, un trajet auquel il faut ajouter 1,4 km dans chaque sens en raquette pour les visites effectuées en hiver. 

Comme la morphologie de l’escarpement amortit la force du débit, il n’y a pas de bassin propice à la baignade au pied de la chute. Mais les formations rocheuses et les autres cascades en contrebas sont agréables à explorer.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier de la chute Welsford sur le site de Hiking NB (en anglais).

13. CHUTE SOUTH BRANCH OROMOCTO

South Branch
Chute South Branch, au sud de Fredericton Junction

En voyant cette chute pour la première fois à partir de la plate-forme d’observation et en admirant le spectaculaire rétrécissement de la rivière et les passages rocheux où l’eau s’écoule à gros bouillons, nous nous étions étonnés de ne jamais avoir entendu parler de cet endroit auparavant. 

L’ancien chemin forestier menant à la chute est jalonné de curieuses sculptures aux couleurs vives qu’on croirait être l’œuvre de lutins. De quoi susciter la curiosité des enfants (et des jeunes de cœur). Un panneau explicatif raconte l’histoire tragique d’un jeune draveur de la région qui avait perdu la vie à cet endroit. On imagine facilement la rivière remplie de billes de bois transportées par le courant tumultueux.

Un sentier qui descend plus bas vers le rivage offre un autre point de vue sur la chute et permet d’en apprécier la hauteur, ainsi que la profondeur de la rivière.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier familial Kirkpatrick sur le site de Hiking NB (en anglais).

14. CHUTE FALLS BROOK

Falls Brook
Chute Falls Brook, près d’Edmundston

Cette excursion vous mènera au cœur des forêts du nord-ouest de la province, près de la frontière du Québec. La chute Falls Brook (à ne pas confondre avec la chute Fall Brook dans la région de Boiestown) nécessite plus de temps au volant qu’à pied, mais vaut le détour. À partir d’Edmundston, il faut suivre le chemin Saint-Joseph vers le nord jusqu’à Moulin-Morneault, et de là faire un autre 16 km sur le chemin Iroquois, où vous trouverez le court sentier qui mène à la chute. L’eau qui se fracasse sur les rochers crée des nuées d’embruns, et les rayons du soleil y dessinent des arcs-en-ciel.

Pour des renseignements détaillés, consulter la page du sentier Falls Brook sur le site de Hiking NB (en anglais).

15. CHUTE EEL BROOK

Eel Brooks Falls
Chute Eel Brook, île Grand Manan

La chute Eel Brook, la plus haute de l’île Grand Manan, dégringole par ricochets sur une série de rochers en pente abrupte jusqu’au rivage de galets de la plage du ruisseau Eel. Cette chute est l’un des attraits naturels qui jalonnent le sentier des Phares (Lighthouse Trail), une longue randonnée côtière de 40 km. Elle se situe entre Ashburton Head, un cap rocheux dénudé par un incendie de forêt qui offre aujourd’hui des vues panoramiques majestueuses, et la vertigineuse falaise Seven Days Work, sur laquelle on peut voir sept strates rocheuses distinctes.

Pour en savoir plus, consulter la page du sentier des Phares sur le site de Hiking NB (en anglais).

Limiter notre palmarès à 15 chutes a été difficile. Tant d’autres cascades aux quatre coins de la province pourraient faire partie de cette liste. Si vous êtes curieux d’en savoir plus, cherchez les chutes parmi les sentiers de notre liste sur le site Hiking NB ou repérez le symbole des chutes sur nos cartes.

Si vous vous rendez à une chute, promettez-nous de prendre quelques minutes pour vous asseoir, apprécier la beauté et les sons de la nature et vous laisser imprégner par l’esprit des lieux. Pensez aux personnes qui vous ont précédé et ont visité ces endroits avant vous. Si de jeunes enfants vous accompagnent vous n’aurez probablement pas le temps de vous attarder, mais si vous êtes attentifs à leur émerveillement, la magie fera son œuvre.

James et Vicki Donald sont les créateurs du site Web Hiking NB, une référence pour les randonneurs du Nouveau-Brunswick. Depuis six ans, leur but est de parcourir tous les sentiers de la province, et ils sont bien près de l’atteindre. Ils racontent leurs aventures et offrent de l’information pratique au sujet des sentiers sur leur site Web, dans les médias sociaux, à la radio et dans diverses publications.