Aller au contenu principal

Nous avons hâte de vous accueillir en toute sécurité! Pour planifier votre voyage, consultez cette page et contactez directement chaque entreprise pour vérifier ses offres, ses horaires et ses règles concernant la COVID-19.

Nous avons demandé à deux kayakistes chevronnés leurs endroits préférés où pagayer au Nouveau-Brunswick et leurs meilleurs conseils pour vos aventures en kayak.

Adam Constantine et Peter Lavigne sont des passionnés du kayak. Ils sont guides à River Bay Adventures, une entreprise d’aventures en plein air qui offre des excursions sur les cours d’eau de la région de Saint John au Nouveau-Brunswick.

Millstream NB

1. Avec qui faites-vous du kayak?

Adam:
Pour moi, le kayak est universel. Je vis la majorité de mes aventures avec mon bon ami Peter Lavigne; nous explorons la côte de fond en comble, habituellement à la recherche de grosses vagues et de courant agité. La baie de Fundy offre une excellente variété aux personnes à la recherche de sensations fortes, mais aussi d’eaux calmes et reposantes. L’important, c’est de savoir jumeler l’activité à la bonne journée. Comme mes enfants grandissent et varient en âge, j’essaie de sortir avec eux le plus souvent possible. Avec mes filles cadettes, je parcours les rivières, les ruisseaux et les étangs, mais j’amène mes plus grands où le temps et les marées nous mènent. Au Nouveau-Brunswick, il y a du choix pour tous les goûts. Le kayak est un moyen fantastique de rencontrer des gens qui partagent l’amour du plein air. On peut toujours trouver un nouvel endroit, paisible ou agité, à explorer. Sur l’eau, rares sont les jours qui ne provoquent pas un grand rire heureux ou un moment de silence recueilli devant la beauté de la nature. Notre province est d’une beauté rare.

Loch Lomond Lake, Saint John East Side
Lac Loch Lomond, Saint John Est

2. Quel est votre endroit préféré au Nouveau-Brunswick où passer une journée en kayak?

Adam:
J’adore le rivage entre les ruisseaux Gardner et Tynemouth, à l’ouest de St. Martins, pour des sorties matinales, d’après-midi ou en soirée. Si la marée le permet, il est possible de se rendre à la rivière Black. J’y ai souvent vu pêcher des aigles. On peut également longer le littoral et admirer l’immensité du paysage côtier. C’est fou à quel point une courte randonnée avec d’incroyables vues sur l’eau peut remonter le moral. On se sent parfois sur une autre planète en admirant les gigantesques masses de grès, immédiatement suivies d’énormes formations de granite taillées par la mer de façon si détaillée qu’on jurerait qu’il s’agit d’une sculpture d’un grand musée. C’est impossible de ne choisir qu’un seul endroit quand nous en avons autant, mais celui-ci est réellement spécial.

Peter:
J’ai récemment redécouvert un lac sur lequel j’avais beaucoup aimé m’aventurer comme option plus courte que la baie de Fundy, surtout au crépuscule. C’est le lac Lomond, à l’est de Saint John, juste après l’aéroport. C’est un magnifique lac à l’extrémité duquel on trouve un excellent site de mise à l’eau (la plage de Baxter Corner). D’ici, on peut pagayer sur cette grande étendue d’eau, ou bien se rendre sur le lac Second, pour une expérience plus intime. Il est fréquent d’apercevoir des animaux à cet endroit, et les couchers de soleil sont imbattables. La pêche est également une activité populaire sur ce lac.

Hills Island, near Blacks Harbour
Île Hills, près de Blacks Harbour

3. Quelle est votre destination néo-brunswickoise préférée pour une grande expédition?

Adam:
Nous sommes chanceux d’avoir de si beaux cours d’eau au Nouveau Brunswick. Dans la baie de Fundy, par exemple, où le paysage marin est constamment réaménagé par les plus grandes marées du monde, les options sont infinies. Le cycle de marée de six à quinze mètres (20 à 50 pieds) révèle et camoufle chaque jour de nouveaux trésors, offrant une perspective et une expérience différentes à chaque visite.

West Isles est un endroit où j’aime retourner pour mes grandes aventures et pour me promener d’île en île. J’affectionne particulièrement l’île Deer, où tout le monde trouve son compte. Or, ce n’est pas un endroit à visiter sur un coup de tête : il faut vérifier les prévisions maritimes et terrestres ainsi que les marées pour passer une belle journée sur l’eau. De plus, les grandes marées causent un puissant courant. Quand j’ai commencé à m’aventurer autour de l’île Deer, j’étais accompagné par des pagayeurs chevronnés, non pas parce que j’avais peur, mais bien parce que je voulais apprendre à connaître le secteur et l’explorer en toute sécurité. C’est ce que je recommande à tout le monde, peu importe leur destination au Nouveau-Brunswick.

La faune est fascinante à observer. Un aigle qui plane au loin, des baleines en saison, des phoques, des marsouins et des oiseaux marins qui s’amusent. Il ne manque plus qu’un peu de camping et l’escapade est parfaite! Le ciel constellé d’étoiles qui rencontre la mer à l’horizon attendrirait même les plus durs. Après cette expérience, vous serez facilement convaincu de la beauté de notre province.

Peter:
Je crois que les îles de Fundy, entre les îles Deer et Campobello, sont la destination idéale pour un voyage en kayak. Les pagayeurs qui possèdent les connaissances, les compétences et l’équipement nécessaires pour parcourir la baie de Fundy en kayak trouveront cet archipel très intéressant et enrichissant. On peut y apercevoir de nombreuses espèces marines, comme le phoque commun et le phoque gris, le marsouin, le dauphin et plusieurs espèces de baleines. Sur cette série d’îles se trouvent d’innombrables possibilités de camping où les kayakistes peuvent s’installer et s’imprégner de la nature. Je m’aventure sur ces eaux depuis plus de 20 ans et j’ai toujours autant d’enthousiasme à y pagayer, explorer et camper que si c’était la première fois.

Irving Nature Park, Saint John
Parc naturel Irving, Saint John

4. Y a-t-il un parc provincial ou national au Nouveau-Brunswick qui se démarque par ses activités sur l’eau?

Adam:
Pour moi, celui qui se distingue le plus est le parc national Fundy, qui offre une expérience pour tous les niveaux de compétence. Si vous avez des enfants, vous pouvez vous rendre au lac Bennett; et si vous n’avez pas votre propre kayak ou canot, vous pouvez en louer un. Le lac est assez grand pour que l’on puisse y passer des heures à explorer. Vous pouvez aussi amuser vos enfants en vous aventurant autour des îlots situés au centre du lac. Si vous êtes plus aventureux, la baie de Fundy est votre terrain de jeu. Une entreprise d’Alma peut même vous louer un kayak et vous offrir une magnifique excursion guidée tout en vous gardant en sécurité. Si vous êtes déjà équipé, vous avez l’embarras du choix d’endroits à explorer. Mon site de mise à l’eau préféré est au ruisseau Hueston, à la hauteur du pont couvert Point Wolfe. Pour en profiter, il est impératif de prévoir en fonction des marées et d’avoir de l’expérience. Si vous avez déjà marché sur la plage de Point Wolfe à la marée basse, vous savez que les hautes falaises de l’anse sont resplendissantes, mais si vous les avez vues en kayak, l’expérience est entièrement différente. On n’a même pas besoin de quitter l’anse! Assurez-vous de toujours vérifier les marées et les prévisions maritimes si vous allez pagayer dans la baie de Fundy, car la météo peut changer en un clin d’œil. Vaut mieux être bien préparé pour passer une belle journée en toute sécurité.

Peter:
Je crois que le parc national Kouchibouguac est la meilleure destination de kayak et d’activités nautiques en général. Bien que la baie de Fundy soit un endroit remarquable pour le kayak de mer, les eaux de Kouchibouguac sont plus chaudes et plus faciles à manœuvrer. Les marées y représentent un défi beaucoup moins grand. Les kayakistes peuvent mettre leur embarcation à l’eau dans un lagon abrité à partir duquel ils peuvent explorer les estuaires en eau chaude et calme. Les plages sablonneuses longeant les dunes sont également situées tout près et sont propices à l’aventure. Le parc offre aussi du camping et des sentiers pédestres et cyclables pour toute la famille.

East Head, Robertson Cove, Bay of Fundy
East Head, anse Robertson, baie de Fundy

5. Quelle sera votre prochaine destination de kayak?

Adam:
J’aimerais aller à l’île aux Hérons dans la baie des Chaleurs. Ses eaux sont plus chaudes et ses dunes sont belles et grandes. J’aurai peut-être même la chance de découvrir un peu du patrimoine autochtone et acadien. Ses nombreux points d’observation sont parfaits pour regarder le soleil se lever ou se coucher sur l’eau vitreuse. J’ai aussi un faible pour l’île Miscou, à l’extrémité nord-est du Nouveau-Brunswick. La couleur des tourbières et l’écosystème qui attire de nombreuses espèces d’oiseaux ont de quoi faire rêver n’importe quel photographe. Je me croise les doigts pour pouvoir m’y retrouver cet été!