Aller au contenu principal

Nous avons hâte de vous accueillir en toute sécurité! Pour planifier votre voyage, consultez cette page et contactez directement chaque entreprise pour vérifier ses offres, ses horaires et ses règles concernant la COVID-19.

En date du 27 avril 2021, Alex et son chien Paul dépassaient le cap de 1000 jours de marche consécutifs au Nouveau-Brunswick. Ils en ont fait du chemin depuis le 1er août 2018, date à laquelle Alex s’était donné le défi de marcher au moins 10 km par jour. Le projet, qui était au départ une excuse pour sortir se promener avec son chien, s’est vite étendu sur 100 jours et ensuite, 1000 jours. Nous avons demandé à Alex de nous partager ce qu’il a découvert au fil de ses randonnées dans la province.

Alex Mayberry hiking with his dog Paul

 

Quel a été l'élément déclencheur de ton projet?

J’avais besoin de stimulation, d’aventure et d’une excuse pour rompre le train-train quotidien. Je voulais sortir de ma zone de confort et me fixer un objectif ambitieux. Faire une randonnée d’au moins 10 km par jour avec mon chien Paul – été comme hiver, beau temps mauvais temps, sans exception. Au début, je pensais que ce serait impossible, mais nous y voici. 15 000 km et presque trois années plus tard, nous faisons encore une randonnée par jour.

Quel est ton endroit préféré pour faire de la randonnée au Nouveau-Brunswick?

C’est une question difficile. C’est comme si vous me demandiez quelle est ma nourriture préférée : tout dépend de mon humeur, de la météo et de la saison. Mon sentier préféré pour une randonnée énergisante est Split Rock, à Lorneville, avec ses magnifiques falaises et des panoramas à couper le souffle d’une anse à l’autre. Le niveau de difficulté se situe entre « modéré » et « avancé »; les conditions sont primitives et certaines sections vous donneront du fil à retordre. Je vous recommande d’apporter un pique-nique à déguster en arrivant au phare, qui offre des vues sur l’océan parmi mes plus belles à vie!

Est-ce que tu as un endroit préféré à explorer pour chaque saison?

Le printemps j’adore me promener sur la plage car la période de dégel est plus rapide au bord de la mer qu’en forêt. Parmi mes plages préférées, il y a la plage New River et la plage Mispec, non loin de Saint John, et la plage Duck Pond à St. Martins.

Dès que l'été s’installe, vous pourrez me trouver dans le parc de la promenade du sentier Fundy. J’ai une passe de saison que j’utilise abondamment puisque j’y vais au moins quatre fois par mois. La promenade d’une journée jusqu’à la plage Seely est ma randonnée préférée.

En automne, le sentier des chutes Third Vault du parc national Fundy est mon lieu de prédilection. En parcourant ce sentier de 8 km, vous pourrez observer le magnifique feuillage coloré et une impressionnante chute d’eau de 16 mètres.

L’hiver, le meilleur endroit pour faire une randonnée à pied ou en raquette est le sentier Spy Glass Hill à Rothesay. Puisqu’il est très utilisé, il suffit d’attendre quelques heures après une bordée pour que la neige soit tassée par les marcheurs et le sentier prêt à être exploré. Vous y verrez une chute d’eau gelée et la plus belle vue sur les environs.

Alex Mayberry's dog hiking the Fundy coast

 

Qu’as-tu découvert sur le Nouveau-Brunswick au fil de ton aventure?

J’ai découvert que le Nouveau-Brunswick fait partie des meilleurs endroits de la planète pour la cueillette en nature. Une variété impressionnante de champignons prisés partout dans le monde pousse allègrement dans la province. Il est aussi possible de trouver de l’ail des bois, des crosses de fougère, de la dulse (une algue salée à la texture croustillante), de la salicorne, des petits fruits et une panoplie de plantes et d’herbes comestibles. Je vous recommande fortement d’acheter un livre sur la cueillette sauvage ou de trouver un groupe local pour obtenir de l’information. De cette façon, vous pourrez transformer vos randonnées en chasses au trésor.

As-tu fait des rencontres marquantes?

Puisque j’ai un chien, j’ai remarqué que les autres « parents canins » sont particulièrement gentils à mon égard. Durant ces rencontres amicales, nous en profitions pour partager nos randonnées préférées et nos sentiers secrets, échanger des trucs de toilettage, troquer des biscuits pour chien – les bases pour établir de nouvelles amitiés quoi! Je prends toujours plaisir à rencontrer des gens qui, comme moi, aiment découvrir toute la beauté que le Nouveau-Brunswick a à offrir.

Selon toi, où se situe le sentier le plus difficile ou gratifiant au Nouveau-Brunswick?

Parcourir le fameux sentier pédestre Fundy fait partie de mes plus grandes réalisations. Ce fut ma randonnée la plus difficile, et je l’ai entreprise avec pour seuls alliés mon chien et ma détermination. Un dénivelé de 3000 mètres, un sac à dos de 25 kg et 71 km en 3 jours dans les conditions les plus intenses que j’ai jamais affrontées. C’est difficile de décrire le sentiment que j’ai ressenti à mi-chemin, mais je peux dire que j’étais en pleine tranquillité d’esprit. Une zénitude complète bercée par les bruits ambiants de la nature. À mon avis, c’est comme ça que la nature mérite d’être vécue.

Suivez les aventures d’Alex et Paul sur Instagram : @alexmayberry16

Alex Mayberry's dog with lupines