Aller au contenu principal

COVID-19 (coronavirus) : Nos entreprises touristiques sont ravies d’accueillir en toute sécurité les gens du Nouveau-Brunswick et des autres provinces de l'Atlantique, et ont pris des précautions pour assurer leur protection. Consultez les avis de Santé publique et apportez votre masque. Vous pouvez aussi vous enregistrer en ligne avant d'entrer au Nouveau-Brunswick au moyen du Programme d'enregistrement de voyage.

 

LIEU HISTORIQUE NATIONAL ET LIEU DU PATRIMOINE PROVINCIAL Dessinée par John Woolford, à qui on doit aussi l'ancien édifice des arts de l'Université du Nouveau-Brunswick et la prison du comté de York, la Résidence du Gouverneur a été construite entre 1826 et 1828. Ses hauts plafonds et ses complexes moulures palladiennes en font un des meilleurs exemples d'architecture géorgienne du Canada atlantique. L'imposante demeure se trouve au bord de la majestueuse rivière Saint-Jean, à l'endroit occupé au dix-septième siècle par la colonie acadienne de Sainte-Anne. À; proximité se trouve un ancien cimetière où des Acadiens et des Wolastoquewiyik (Malécites) ont été inhumés il y a longtemps. La résidence a servi d'hôpital et de caserne pour les soldats de la Première Guerre mondiale et, pendant plus de 50 ans, a abrité le quartier général de la GRC. Aujourd'hui restaurée à sa gloire d'antan, elle sert de nouveau de résidence officielle, cette fois pour le lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick. Des visites guidées ouvrent aux visiteurs une fenêtre sur le passé, le présent et l'avenir de la province. L'édifice renferme des meubles et artefacts originaux, des affiches d'interprétation ainsi que les anciens bureaux et les bureaux actuels du lieutenant-gouverneur. La galerie d'art moderne vaut la visite. La Résidence du Gouverneur accueille plus de 400 événements par année, ce qui en fait la résidence vice-royale la plus publique du Canada.