Aller au contenu principal

COVID-19 : En raison de l’évolution constante de la situation, nous vous invitons à consulter les avis de Santé publique et à vérifier directement auprès de chaque entreprise la disponibilité des offres décrites sur notre site Web avant de vous déplacer. Au plaisir de vous accueillir en toute sécurité!

Venez découvrir le Peuple des marées au musée du comté d'Albert. Le flux et le reflux des marées sont ressentis ici comme nulle part au monde. La générosité de la mer a apporté la prospérité à ce peuple, dont la vie était entièrement réglée par la montée et la descente des marées.

Nous vous présentons des explorateurs intrépides, des cultivateurs travaillants, des constructeurs de navires habiles, des politiciens, des soldats courageux, des magnats de l'exploitation minière, des barons du bois, de grands pomiculteurs, quelques charlatans, et un meurtrier à la hache; tous originaires du comté d'Albert. Pierre Thibodeau a été le premier Européen à s'établir dans la région formant aujourd'hui le comté d'Albert. Nullement découragé par le littoral escarpé, Pierre Thibodeau fonde un établissement appelé Chipoudie (aujourd'hui Shepody), dont l’histoire est racontée par l’exposition sur les Acadiens du comté d’Albert. À partir de documents attestant la construction de 301 voiliers immatriculés dans les 25 quais de construction navale du comté d'Albert, il est facile de constater que l’industrie de la construction navale a eu des retombées considérables. Le comté d'Albert a l'honneur d'avoir le plus grand pourcentage de population à s'être enrôlé dans les forces armées à l'échelle du Canada lors de la Première Guerre mondiale. Les deux canons pris aux Allemands, fièrement exposés comme trophées de guerre devant le musée, témoignent de leur courage. Le onzième premier ministre du Canada, Richard Bedford Bennett, est né et a grandi dans le comté d’Albert. Le musée abrite le centre commémoratif aménagé en son honneur et présente ce grand Canadien qui a dirigé le pays pendant les jours les plus sombres de la Grande Crise.

Avec 24 galeries thématiques dans 8 bâtiments historiques, il y a ici de quoi satisfaire tous les goûts.